PARTAGER
Les grands pays émergents obligent désormais les constructeurs à revoir la sécurité des habitacles de voitures en vente dans leurs pays respectif. Et c’est à coup de législations contraignantes que cela se fait. Dans ce sens, à l’horizon 2020, des pays tels que l’Inde, le Brésil, le Mexique ou encore la Chine, tous adopteront des normes sécuritaires au diapason du modèle européen. Ainsi airbags, crash-tests et systèmes ABS vont devenir obligatoires dans tous les véhicules à homologuer sur leur territoire. Les constructeurs voyant la sécurité comme une source de coûts surtout pour des modèles de pays émergents, où le prix est déterminant. Cependant, mis sous pression, les constructeurs sont obligés d’évoluer. Une bonne nouvelle pour ces pays où le taux de mortalité sur les routes est en constante augmentation. Reste à corriger un oubli de taille qui n’est pas sans impact sur la santé des citoyens, automobilistes ou pas. Il s’agit des émissions de CO2 qui ont pénalisé de puissants groupes sur les marchés matures. Pourtant, des marques aussi puissantes que WV ou encore Mitsubishi qui n’ont pas été épargnés par les pays développés (de lourdes amendes pleuvent sur les constructeurs) vendent aussi dans les pays en développement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.